perledediamant2

perledediamant2

Les tueurs de la liberté et de la santé naturelle ont encore frappé

LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

mouvement politique citoyen en faveur de la liberté vaccinale et de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789

 

La faculté de médecine de Lille suspend son diplôme d’homéopathie :

Selon Le Figaro, « Après « une réflexion scientifique et pédagogique », le doyen de la faculté de médecine de Lille a confirmé que son université ne dispensera pas de DU d’homéopathie pour l’année en cours ».

http://sante.lefigaro.fr/article/la-faculte-de-medecine-de-lille-suspend-son-diplome-dhomeopathie/ 

 

Que l’homéopathie soir la médecine et la pharmacopée de millions de personnes en France et dans le monde (100 millions de patients y ont recours en Inde) http://sante.lefigaro.fr/article/la-francetoujours-leader-mondial-de-l-homeopathie/, ne pèse pas grand-chose face à la voracité de l’industrie pharmaceutique chimique qui a fait « main basse » sur les facultés de médecine en Occident.

 

Cette industrie chimique veut le gâteau que représentent les milliards consacrés aux remboursements des médicaments pour elle seule. Tout le gâteau et les miettes en plus. Quant à la santé de ceux qui payent sans en avoir le choix, ce n’est pas son problème. S’ils ne sont pas contents, qu’ils prennent des petites pilules chimiques, elles sont remboursées !

 

Il ne se passe plus un mois sans qu’une médecine naturelle ou une autre ne soit attaquée pour une mise à mort médiatique. Benjamin Rush, l’un des signataires de la déclaration d’indépendance des États-Unis en 1776, qui était également le médecin de George Washington, ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Rush), a un jour déclaré : « À moins que nous n’incluions la liberté thérapeutique dans notre Constitution, la médecine installera un jour une dictature que nous sommes incapables de concevoir pour le moment. »

 

Propos clairvoyants, à part que ce n’est pas la médecine qui finit par installer une dictature, mais l’industrie chimique qui dirige la pharmacologie occidentale. En revanche, son conseil est le bon, c’est exactement ce que nous devons faire : inscrire dans notre Constitution le principe inaliénable et sacré de la liberté thérapeutique, juste à côté de celui qui interdira toute obligation vaccinale, de manière tout aussi inaliénable et sacrée.

 

Ils tuent le peu de liberté thérapeutique qu’il nous restait.

En architecture, le zélé collaborateur du régime de Vichy, le célèbre Charles-Édouard Jeanneret Gris (6 octobre 1887 - 27 août 1965), plus connu sous le nom de Le Corbusier, estimait que tous les hommes avaient les mêmes besoins, à la même heure et tous les jours de l’année.

 

C’est le maître à penser qui inspira les architectes de tous les régimes totalitaires à qui l’on doit ces immeubles « cages à lapins » des banlieues russes, chinoises ou françaises. La médecine générale officielle, ce sont les immeubles « cages à lapin » des banlieues des pays totalitaires pour tous !

 

La doctrine du système médical généraliste français peut résumer à ceci :

« Tous les hommes ont besoin des mêmes médicaments de l’industrie chimique, à la même heure tous les jours de l’année ».

Pour lui, nous sommes tous pareils, telles des choses, et en cas de maladie nous avons tous besoin du même médicament chimique, et de préférence à prendre pour le reste de nos jours dès que nous sommes atteints d’un mal chronique (hypertension, diabète, etc.) provoqué par l’alimentation industrielle, les vaccins et les conditions de vie actuelles.

 

Formidable doctrine qui assure les bénéfices démesurés de l’industrie pharmaceutique chimique.

Comment ?

Grâce au monopole commercial de l’exercice légal de la médecine et aux charges sociales obligatoires prélevées sur vos revenus au nom de votre santé. Ce monopole commercial, présenté comme une protection des malades face aux éventuels charlatans, ne sert en fait qu’à protéger l’industrie pharmaceutique chimique de la concurrence des médecines naturelles, et sans danger, qui permettent réellement de soigner ceux qui souffrent.

 

Êtes-vous déjà sorti de chez votre médecin généraliste sans une ordonnance de médicaments chimiques à acheter à la pharmacie ? Si c’est le cas, vous faites partie des exceptions. En effet, d’après une étude officielle qui date de 2005 (la dernière accessible au public), et qui traite de l’année 2002, 78% des consultations des médecins généralistes donnent lieu à la prescription d’au moins un médicament !  https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er440.pdf « La France apparaît comme l’un des pays ayant les plus fortes dépenses pharmaceutiques au monde »

 

Selon la revue de l’Institut d’Économie Publique (N° 28-29), « En 2010, avec le 5e rang mondial et le 2e rang européen, la France apparaît comme l’un des pays ayant les plus fortes dépenses pharmaceutiques au monde (OCDE 2011), estimées à 34,7 milliards d’euros en 2011 (Comptes Nationaux de la Santé 2011, 2012). », « la population française se caractérise par une consommation de médicaments supérieure à celle de ses voisins européens, avec un nombre de médicaments prescrits par consultation supérieur (Cnamts, 2005). »

 

Pour lire cet article, cliquez sur :

« revue de l’Institut d’Économie Publique(N° 28-29)» :  https://journals.openedition.org/economiepublique/8806?file=1

A lire, une tribune libre sur « Agora Vox  :

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/plaidoyer-pour-les-lanceurs-d-124351

 

« Plus de la moitié des experts de nos commissions ministérielles d’évaluation des médicaments sont très étroitement liés financièrement à l’industrie pharmaceutique. Au point que certains présidents des commissions de l’ancienne étaient liés par dix à cinquante contrats avec l’industrie pharmaceutique ». Philippe Even Professeur émérite à l'Université Paris Descartes, pneumologue, Président de l’Institut Necker.

 

Non à l’enfermement pharmaceutique chimique !

Nous devons avoir le droit de choisir une médecine et une pharmacopée naturelles qui échappent aux puissances nocives de l’industrie pharmaceutique chimique ! Ne pas tomber malade, se soigner et guérir sans recourir aux médicaments chimiques, dont 80 % sont inutiles ou dangereux selon le professer Philippe Even, c’est possible grâce aux médecines et pharmacopées naturelles !

Ils veulent nous interdire l’accès, ne nous laissons pas faire !

Résistons !

Patrick Ledrappier Président de Libre Consentement Éclairé



04/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres