perledediamant2

perledediamant2

Sarkozy en a rêvé, Kastaner l'a fait : il a nettoyé au karcher, mais pas les racailles, les Français !

Sarkozy en a rêvé, Kastaner l'a fait : il a nettoyé au karcher, mais pas les racailles, les Français !

 
Nicolas Sarkozy en avait rêvé, pouvoir nettoyer une population au Karcher, mais n'a pas osé aller jusqu'au bout. Emmanuel Macron et son fidèle porte-flingue Ministre de l'Intérieur Castaner, lui, n'a pas hésité une seule seconde: mais au lieu de lancer ses Karcher géants sur les quartiers contrôlés par la "racaille" dans des banlieues pourries, il les a lancés à l’assaut des Français !

Et sur la Place de l’Étoile s'il vous plaît, 2ème symbole de la France après la Tour Eiffel.
 
Par je ne sais quel mystère, je me suis retrouvé exactement au bon endroit et au bon moment, c'est à dire avenue de Wagram et la place de l’Étoile où je suis resté coincé de 14h30 jusqu'à 17h et j'ai pu assister non seulement à la manière dont les gendarmes ont lancé leur camion à eau sur les manifestants, mais surtout j'ai pu assister à la provocation purement gratuite de la part des forces de l'ordre.

Vous allez le voir sur mon reportage photo (et vous avez aussi des vidéos sur YouTube par d'autres journalistes) le Karcher a bien fonctionné, à vrai dire je ne l'ai jamais vu cracher son eau poivrée en intervention autant de fois que ce jour là.

Et quand ce n'était pas le Karcher qui nous donnait l'impression d'être nettoyés comme des m*** de chien par une balayeuse géante de la Maire de Paris, ce sont des grenades lacrymo et de désencerclement qui ont été DELIBEREMENT lancés par les gendarmes alors que les Gilets Jaunes ne représentaient aucun danger.

Je plains vraiment les quelques centaines de Gilets Jaunes qui ont été douchés alors qu'il faisait très froid, ce qui veut dire que la moitié d'entre eux a fini avec une pneumonie et au moins une semaine d'arrêt de travail.

Je les ai vus grelotter ces pauvres hères, tremblant comme des feuilles sans savoir que quelques infirmiers "volants" en blouse blanche auraient pu les recouvrir pour les protéger de la température glaciale. L'un de ces "arrosés" est passé devant nous, dégoulinant, n'ayant clairement plus tous ses esprits, et répétant toutes les 5 secondes"C'est ça la France, c'est ça la France, c'est la France...". J'en ai eu vraiment mal au cœur pour lui. 

Même les journalistes ont été gazés, repoussés à coups de bouclier (sur l'une des photos, vous voyez un bout du bouclier du gendarme qui me poussait dans le dos comme un fou), les CRS ne voulant par la proximité des photographes qui sont par définition des témoins gênants en cas de grabuge.

A un moment donné, une grenade lacrymo a explosé à mes pieds, m'enveloppant instantanément d'un brouillard si épais que j'en perdis tout sens de l'orientation, sans parler de mes yeux violemment irrités. Coup de chance, bien qu'aveuglé, j'ai couru dans la bonne direction, autrement j'aurais sans le savoir foncé direct sur les CRS (merci aux infirmiers blancs qui sont venus m'aider et m'ont nettoyé les yeux ❤ ❤ ❤ ).

Ensuite j'ai vu passer pire, un caméraman porté par des Gilets Jaunes qui s'était pris un flashball dans l'aine. Mais, vous avez remarqué, BFM vous a expliqué que les Gilets Jaunes ont maltraité des journalistes de LCI et de C-NEWS. Je peux vous affirmer que certains gendarmes aiment bien s'en prendre à la presse. Manifestement ils ont eux aussi des comptes à régler avec les médias. 

Donc ce samedi, la Préfecture a utilisé la même technique qu'avec la manifestation Jour de Colère: amener le cortège dans un endroit précis, et, une fois que TOUS les manifestants sont bien rassemblés en une masse compacte dans le piège, on les provoque et on les gaze avant de les passer au Karcher.

Bienvenue à Auschwitz... 

A vrai dire, tout ce que j'ai vécu ce samedi 12 janvier m'a fait penser à ce que racontent les survivants des camps de concentration allemands: on les rassemble dans une pièce pour prendre une douche et on leur balance le Zyklon B. 

C'est aussi simple que cela...

Au moment de l'explosion, perdant tout sens de l'orientation, j'ai pensé aussi à tous les soldats de 14-18 qui ont traversé des nuages de brouillard de gaz mortels, sans trop savoir où ils allaient, puisque aveuglés et, en plus, sous la mitraille allemande et les grenades. Ça devait être vraiment dantesque. Castaner n'a pas fait tirer sur la foule, pas encore, mais je pense qu'avec la fatigue des policiers, c'est inévitable, l'un d'eux finira par se servir de son arme.

D'ailleurs, ne l'oubliez pas, c'est le vœu le plus cher de l'ancien ministre Luc Ferry, philosophe semblable au Tartuffe de Molière.

Un conseil aux Gilets Jaunes: ne demandez PLUS JAMAIS une autorisation de manifester car cela permet à Castaner de prévoir la nasse à l'avance et de disposer ses troupes en fonction du lieu final afin de vous gazer et de vous bloquer en fermant TOUTES LES ISSUES pour vous "karcherizer" en toute tranquillité. En leur donnant un itinéraire, vous aidez Macron et sa politique de banquier voleur et vous desservez finalement la raison d'être de la manifestation elle-même. 

PS: les 86 photos sont dans l'ordre chronologique (lien), et vous pouvez voir que les CRS ont même lancé une grenade directement dans la bouche de métro Étoile où ne se trouvaient que de journalistes. Dans le même genre, ils avaient aussi "karcherisé" trois Gilets Jaunes venus évacuer l'un des leurs qui avait été foudroyé par le jet d'eau, gisant sur le sol assommé par la pression.

Les gendarmes ont des âmes de garçons de bain de thalassothérapie. Cliquez ici pour la page reportage du 12 janvier 2019 avec les photos. 

PS2: Regardez ce lien de desarmons.net, ce sont tous les Gilets Jaunes, 80, qui ont été carrément tués, gravement blessés ou éborgnés par ces flash-balls de la gendarmerie.

Regardez bien tous ces visages, ce sont ceux de tous les Français qui ont été blessés par les forces de l'ordre. Vous n'avez jamais vu les gendarmes utiliser ces armes lors des émeutes de la banlieue, n'est-ce pas, c'est juste pour les Français qui travaillent. Evidemment puisqu'ils savent que dans les banlieues, les Kalachnikofs circulent beaucoup... et que dans les cités qui ont échappé au contrôle de la "République" elles n'hésiteront pas s'en servir. 

PS3: François Asselineau dans sa dernière vidéo a demandé à Macron de partir, de démissionner parce qu'il n'a plus aucune légitimité, étant un minus, indigne de la fonction présidentielle, meurtrier, et avec un comportement relevant de l'hôpital psychiatrique, regardez-la ici sur Youtube.

PS4: Emmanuel Macron a été humilié par les Gilets Jaunes, et à cause de cela, parce qu'il est vexé comme un pou, il n'hésitera pas une seule seconde à user de la force pour les réprimer, quitte à laisser des morts sur les pavés. Castaner me fait penser à ces policiers qui travaillaient la main dans la main avec les Allemands pendant la guerre. J'espère moi aussi que les Français auront le même courage que les Brésiliens, à manifester autant de samedis qu'il le fut jusqu'à le faire partir. 




Source


22/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres